Utiliser un balai vapeur : 4 astuces pour profiter pleinement de ses fonctionnalités

Cela ne fait aucun doute : depuis plusieurs années, le balai vapeur est de plus en plus utilisé pour l’entretien de la maison. Il s’agit en effet d’un appareil qui dispose de nombreux avantages : facile à utiliser, une grande efficacité pour éliminer des tâches ou encore la possibilité de l’utiliser en mode multifonctions si le modèle le permet.

Mais pour en profiter pleinement, encore faut-il s’en servir correctement ! C’est tout l’objet de cet article puisque nous allons vous donner 4 astuces pour bien se servir d’un balai vapeur.

À voir aussi : notre guide complet sur le balai vapeur (modèles intéressants, critères pour le choisir le plus adapté…).

Montage et mise en route du balai vapeur

Cette section explique les bases pour monter et mettre en route l’appareil puisque cela constitue la première étape pour se servir d’un balai vapeur. Si vous sachez déjà faire tout cela, passez directement à la section suivante afin de découvrir nos astuces d’utilisation.

Montage et mise en route du balai vapeur
Chaque modèle ayant ses spécificités, il est indispensable de le mettre en route à l’aide de sa notice

Comment monter le balai vapeur ?

Première étape : vous allez devoir monter l’appareil. Il est en effet fourni en plusieurs pièces dans le carton, le manche étant assez grand. C’est très simple, puisqu’il suffit d’emboîter les différents éléments du manche en se laissant guider par la notice. Notez la façon dont vous emboîtez les différentes pièces afin de pouvoir éventuellement les défaire si besoin (pour un transport plus facile en cas de déménagement, par exemple).

Généralement, les pièces du balai vapeur sont les suivantes :

  • le corps avec le bloc moteur
  • le tube amovible
  • le manche
  • la tête de nettoyage

Les tubes s’enclenchent entre eux sans difficulté particulière. Il faut simplement faire attention à bien entendre le petit clic qui indique que c’est correctement fixé. Dans certains cas, comme pour la tête de nettoyage, il peut être nécessaire d’appuyer sur un bouton de verrouillage.

Petit conseil : ne forcez jamais trop, c’est souvent le signe que la pièce n’est pas dans le bon sens.

Comment mettre en route le balai vapeur ?

Une fois monté, la mise en route est également très simple et nécessite d’effectuer les étapes suivantes :

  1. Accrocher une serpillère en microfibres au niveau de la tête de nettoyage. Elle est souvent fournie avec le balai vapeur et adaptée à la taille et à la forme.
  2. Remplir le réservoir d’eau en veillant à respecter les indications. C’est une étape importante car si vous ne mettez pas assez d’eau, il ne fonctionnera pas correctement. Inversement si vous dépassez la limite, il y a un risque de noyer le bloc moteur et d’endommager le balai.
  3. Brancher l’appareil à une prise de courant.
  4. Mettre en route en appuyant sur le bouton On/Off s’il y en a un.
  5. Attendez que le pré-chauffage soit terminé (comptez entre 15 et 30 secondes pour les modèles récents et rapides, mais cela peut aller jusqu’à 2 minutes). Si vous commencez à l’utiliser avant qu’il soit chaud, il n’y aura pas assez de vapeur et ce sera principalement de l’eau qui sortira de la tête de nettoyage.

Comment se servir d’un balai vapeur ?

Les quelques astuces qui suivent vont vous permettre de mieux profiter des fonctionnalités de votre balai vapeur. Elle vous aideront aussi à optimiser sa durée de vie.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : quelle différence entre balai vapeur et nettoyeur vapeur ?

Astuce n°1 : utiliser un mélange d’eau du robinet et d’eau déminéralisée

La première astuce est importante puisqu’elle concerne la durée de vie et l’efficacité du balai vapeur : nous vous recommandons de toujours utiliser de l’eau déminéralisée mélangée à de l’eau du robinet (proportions 50/50). Pourquoi ? Tout simplement car cela va éviter les dépôts de calcaires au niveau du réservoir, des tuyaux et du bloc moteur. L’eau déminéralisée seule peut également favoriser la corrosion au niveau de la chaudière, voilà pourquoi il est préférable de faire ce type de mélange

Si vous utilisez le balai régulièrement et dans une zone assez riche en calcaire, l’appareil risquerait de rapidement avoir des problèmes : débit de vapeur moins important, température moins élevée…

Surtout que l’eau déminéralisée ne coûte presque rien et il serait dommage de s’en priver : on peut trouver des bidons de 5L pour moins de 1,5€.

Bon à savoir : certains modèles embarquent un filtre anti-calcaire ce qui contribue à prolonger la durée de vie de l’appareil. Par exemple :

Astuce n°2 : régler le débit de vapeur selon les pièces

Si vous avez le choix entre plusieurs modèles, nous vous recommandons vivement d’opter pour celui qui dispose d’un débit de vapeur réglable. Cela prend généralement la forme d’une petite molette à tourner au niveau du bloc moteur du balai vapeur et qui permet d’adapter la puissance.

Concrètement, vous allez pouvoir utiliser un débit puissant sur du carrelage ou sur des surfaces grasses (plan de travail de cuisine, baignoire ou douche avec les résidus de savon…). Il suffira de quelques secondes pour obtenir un résultat satisfaisant. À l’inverse, réglez toujours la vapeur au minimum pour nettoyer des surfaces plus fragiles. On pense par exemple à une moquette ou un parquet qui doivent être humidifiés le moins possible.

En plus, une. puissance mal réglée peut amener le balai vapeur à laisser des traces sur le sol car il sera trop humidifié.

Selon-nous, il s’agit vraiment d’une fonctionnalité indispensable et qui fait la différence pour faire le ménage.

Astuce n°3 : opter pour un modèle avec des accessoires utiles

Si vous avez commencé à regarder ce qui se fait au niveau des balais vapeur dans le commerce, vous aurez sûrement remarqué qu’il en existe de nombreux modèles. La principale différence se joue surtout au niveau des accessoires fournis avec. C’est clairement la petite bataille entre les fabricants : chacun cherche à proposer le plus d’accessoires possible, mais ils ne sont pas toujours très utiles.

Notre recommandation, c’est de s’assurer avant l’achat que les accessoires fournis avec vous serviront vraiment. Il peut parfois y avoir 3 brosses presque identiques pour les joints de carrelage, alors qu’une seule pourrait suffire. Surtout que cela fait généralement grimper le prix de l’appareil.

Accessoires présents avec un appareil vapeur
De gauche à droite : brosses, adaptateur tapis, raclette vitre et concentrateur de vapeur

Voici une petite liste des accessoires aussi utiles qu’indispensables et qui vous serviront dans toute la maison :

  • un adaptateur pour les moquettes ou tapis
  • un concentrateur de vapeur pour nettoyer des recoins
  • une petite brosse pour les joints de carrelage (n’hésitez pas à consulter notre article sur le nettoyage des joints d’une salle de bain).
  • un tuyau extensible pour nettoyer les zones difficiles d’accès

À voir aussi : est-ce que la vapeur nettoie ?

Il peut aussi être intéressant d’avoir une ou deux serpillères en microfibres de rechange. Si vous avez l’habitude de nettoyer votre sol régulièrement, vous ne serez jamais à court en attendant de passer à la machine celles déjà utilisées.

Astuce n°4 : se servir du balai vapeur de façon méthotique

Lorsque l’on se sert d’un balai vapeur, il est essentiel de le faire de façon méthodique. Pourquoi ? Tout simplement pour que le sol soit correctement nettoyé tout en évitant les traces. Voici quelques conseils :

  • Branchez systématiquement l’appareil à une prise électrique située à l’entrée de la pièce. Vous pouvez également utiliser une rallonge pour éviter d’avoir à le faire trop souvent si la surface de votre maison ou appartement est limitée.
  • Commencez toujours par le fond de la pièce, puis nettoyez progressivement jusqu’à l’entrée.
  • Prenez soin de passer partout en faisant des petits allers-retours sur une même zone.

Gardez en tête que le sol va être humidifié. Comme avec une serpillère classique, cela laissera des traces si vous marchez juste après dessus. En respectant ces consignes toutes simples, vous évitez d’avoir à repasser une deuxième fois pour éliminer les traces ! 🙂

Passionné de l'univers de la maison, Marc-Antoine est devenu un véritable expert concernant les appareils qui fonctionnent avec de la vapeur. Convaincu de leur efficacité pour entretenir la maison (nettoyage, repassage...), il est capable de déterminer en un clin d'oeil les points forts ou points faibles de n'importe quel modèle. Les fonctionnalités de ces appareils n'ont aucun secret pour ce spécialiste et il saura vous guider dans le choix du modèle qu'il vous, avec une ligne directrice très claire : efficacité et simplicité d'utilisation. Une question ? Un doute sur le choix d'un modèle ? N'hésitez pas à le contacter afin qu'il partage ses connaissances avec vous.

Laisser un commentaire